Jardins

Les Jardins

Le concept de Jardin de Ferme, théorisé au 18ème siècle en Grande-Bretagne sous le plaisant vocable français de « Ferme Ornée » , repose sur un état d’esprit : joindre l’utile à l’agréable.

Plus de détails

Animaux

Les Animaux de la Ferme

La présence d’animaux domestiques a une incidence importante sur le jardin. D’abord sur la structure des haies et enclos (alternance de bosquets coupe-vent et de pâtures) ainsi que sur le choix des cheminements.

Plus de détails

Sentiers

Les Sentiers naturalistes

Nous entretenons les haies anciennes – recépées dans les années 1970 sur des souches centenaires – composées principalement des espèces suivantes : chêne pédonculé, merisier des bois, frêne élevé, érable champêtre, érable sycomore, noisetier, saule marsault, saule cendré, houx, sureau noir, aubépine.

Plus de détails


La Ferme Ornée. Présentation video


Un Jardin de Ferme. Joindre l'utile à l'agréable

Le concept de Jardin de Ferme, théorisé au 18ème siècle en Grande-Bretagne sous le plaisant vocable français de « Ferme Ornée » , repose sur un état d’esprit : joindre l’utile à l’agréable.

« … les champs cultivés et l’agriculture ont aussi leurs grandes beautés particulières. Les bois et les eaux s’y présentent de mille manières différentes ; nous pouvons étendre ou diviser les enclos, et leur donner les formes et les limites qui nous plaisent ; chaque enclos particulier peut devenir un lieu très agréable, et tous ensemble composer une des plus belles perspectives… les décorations se répandent sur toutes les parties de l’ensemble par la manière ingénieuse dont elles ont été disposées le long des côtés d’un chemin qui environne entièrement les pâturages… ainsi le jardin consiste dans le chemin et le reste est la ferme. »
Whately, Thomas « Observations on modern gardening »
1770

C’est cette même idée qui a conduit par une tradition ininterrompue des grandes villas campagnardes de l’Antiquité romaine en passant par les domaines ruraux attachés aux monastères médiévaux de l’Europe chrétienne jusqu’aux expériences agraires des physiocrates français du siècle des Lumières.

Pomme

Jardin durable

Un Jardin durable. Un état d'esprit.

La Ferme Ornée de Carrouges s’inscrit résolument dans une démarche de développement durable, ce qui signifie, en termes de jardinage :

  • pas de traitements chimiques, ni pesticides, ni herbicides (engrais naturel à base de fumier de cheval - production sur place)
  • pas d’arrosage (à l’exception des jeunes sujets pour aider à la reprise, et des plantes en pot – pour lesquels l’eau de pluie de récupération suffit)

De plus, nous nous engageons dans un programme de grande diversité végétale :

  • par l’entretien et la replantation des espèces indigènes des haies
  • par la conservation des espèces des milieux humides (gardés ouverts par les animaux domestiques)
  • par l’introduction d’une grande variété d’espèces exogènes non invasives et adaptées à notre terroir

Cet état d’esprit induit des choix qui privilégient la diversité et la résistance plutôt que le foisonnement de couleurs. Nous sommes sur le versant nord de Carrouges : froid, humide et venteux !


Un Jardin Conté. Grandeur Nature.

7 jardins à thème comme autant d’étapes d’un conte traditionnel

Chaque « vallée » du conte est un jardin thématique / à suivre en grandeur nature :

  • labyrinthe
  • verger
  • jardin des cinq sens
  • jardin d’eau
  • collection de courges
  • jardin d’oiseaux
  • plantes toxiques

visites libres (plan, itinéraire fléché, et panneaux didactiques)
visites guidées ou contées (sur rendez-vous)

Conte

Botanique

Des Collections Botaniques.

À partir de 1999 (date de notre acquisition des terres agricoles laissées à l’abandon depuis une vingtaine d’années), nous plantons environ un millier d’arbres ou arbustes chaque hiver. C’est ainsi que prospèrent actuellement environ 250 espèces ou variétés de feuillus et plus de 50 conifères (les sujets sont encore très jeunes – plantés à partir de 2002 pour les plus « anciens ».

Les Jardins de la Ferme Ornée sont également l’écrin de nombreuses vivaces et annuelles, toutes sélectionnées pour résister aux températures très basses en hiver, à de longues périodes d’humidité et des vents forts et fréquents, des températures basses durant les nuits d’été. Notre volonté d’aller le plus possible dans le sens de la nature nous conduit à privilégier des espèces adaptées au terroir (acide et humide) et pouvant vivre sans entretien (ou presque).

Nous plantons et « collectionnons » les végétaux suivants (car très bien adaptés à notre terroir) :

  • malus spp. POMMIERS (pommes à couteau et pommiers d’ornements)
  • magnolia spp. MAGNOLIAS à fleurs blanche, crème ou jaune
  • acer spp. ERABLES
  • Hortensias et autres hydrangeas, Viornes, Rhododendrons, Cléthras… ainsi que de nombreux arbustes parfumés
  • Et, des plantes d’ombre et de sous-bois (adaptées à certains micro-habitats particuliers) : saxifrages, épimediums, fougères…